Le réseau NETINVET

NETINVET est un réseau européen composé d'écoles, de centres de formation et d'organisations professionnelles.
Il vise à promouvoir une mobilité reconnue en Europe pour les apprenants de la formation professionnelle dans les deux secteurs du Commerce International et du Transport et de la Logistique, en développant des relations de confiance entre ses membres et en mettant à leur disposition de nombreux outils facilitant la mise en place de la mobilité.

Une évolution constante en Europe

Créé en mai 2011 à l’initiative de la CGI (Confédération Française du Commerce de Gros et International, France), le réseau NETINVET a déjà parcouru un long chemin.

Il est tout d’abord le résultat de plusieurs projets européens : RECOMFOR et COMINTER, également initiés par la CGI, ont favorisé principalement la création d’un profil professionnel d’assistant commercial import-export commun ainsi que la mise en place d’un réseau développant la mobilité étudiante et enseignante au niveau 5 du Cadre Européen des Certifications (CEC). Par ailleurs, le projet RECOMFOR a grandement contribué à l’établissement de la démarche qualité du réseau.

Un an plus tard, le réseau s’agrandit grâce au projet Euro Trans Log, coordonné par l’AFT (Association pour le développement de la Formation professionnelle dans le Transport, France), visant à permettre et à faciliter la mobilité des apprenants de niveau 5 du CEC dans le secteur du Transport et de la Logistique en Europe. Reposant sur une démarche identique aux deux précédents projets, la création et mise en place de références partagées permettaient de reconnaître les qualifications professionnelles d’un pays à un autre.

Depuis, le nombre de membres n’a cessé d’augmenter et le réseau compte aujourd’hui plus de soixante-dix écoles et centres de formation issus de 13 pays européens (Allemagne, Belgique, Croatie, Espagne, Finlande, France, Irlande du Nord, Italie, Lituanie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie), réalisant plus de 600 mobilités par an au sein du réseau NETINVET. Ce dernier est activement soutenu par les organisations professionnelles CGI, AFT, S-BB (Samenwerkingsorganisatie Beroepsonderwijs Bedrijfsleven, Pays bas) et CPV (Centro Produttività Veneto, Italie).

Encourager la mobilité reconnue en Europe

S’intégrant dans la démarche ECVET (Système européen de crédits pour l'enseignement et la formation professionnels), le réseau NETINVET favorise des mobilités reconnues. La mise en place de références partagées, intégrées et acceptées par les membres du réseau, permet le transfert et la validation d’unités d’acquis d’apprentissage accomplies pendant un séjour d’études et/ou un stage pratique à l’étranger. Ainsi, à son retour, l’apprenant n’aura pas besoin de valider une seconde fois les connaissances et les compétences acquises au cours de sa mobilité.

La confiance mutuelle, établie entre les différents membres depuis la création de NETINVET, est le moteur puissant animant ces efforts. Le réseau comprend également une démarche qualité comme autre élément clé, permettant à la fois d’intégrer de nouveaux membres et d’assurer une qualité constante en se basant sur le respect de deux chartes. La première est destinée aux centres de formation et doit obligatoirement être signée et reconnue lors de l’adhérence au réseau ; la seconde s’adresse aux entreprises accueillant des stagiaires internationaux et détermine principalement les conditions requises pour pouvoir organiser des stages pratiques au sein de NETINVET.

Afin d’obtenir cette reconnaissance européenne, chaque organisation de mobilité suppose un certain nombre de documents administratifs, dont le but est de garantir le bon déroulement et le respect de la charte de qualité du réseau comme, par exemple, le contrat d’études (learning agreement), etc. Développés au sein du réseau et visant à faciliter ces démarches – s’avérant parfois chronophages – ces documents sont à la disponibilité de tous les membres grâce à la mise en place d’outils en ligne.



Elargir le réseau


Fort de sa qualité et de ses propositions de mobilité, l’objectif du réseau NETINVET tend à s’élargir. Toujours en relation avec des écoles intéressées de rejoindre le réseau, il vise également à s’ouvrir vers de nouveaux pays. Ainsi, les contacts des membres avec des écoles situées dans des pays hors-réseau représentent un atout crucial dans cette démarche.

Le réseau ne prévoit pas seulement une ouverture géographique, mais également un élargissement du niveau de qualifications concerné. Permettant actuellement la mobilité au niveau 5 du CEC, il s’ouvrira à partir de 2017 progressivement au niveau 4 du CEC en Transport et Logistique. Ceci est possible grâce au projet européen ETL4ALL qui a été proposé par l’AFT suite à une forte demande des centres de formation proposant des qualifications en Transport et Logistique à ce niveau. ETL4ALL s’inscrit dans la continuité d’Euro Trans Log et a permis de développer des nouvelles références partagées pour le niveau 4 du CEC en Transport et Logistique.